Mon travail dans les vignes

Mes vignes se trouvent sur le côteau surplombant le petit village d’Andillac, près de Cahuzac-sur-Vère. Elles sont situées sur le plateau cordais, sur un sol calcaire.

Une partie des vignes est palissée: La Syrah, le Braucol et une parcelle de Duras, l’autre est en gobelet : Le gamay, le Mauzac, le loin de l’oeil, et une jolie petite parcelle de 55 ans de Duras.

J’ai tout de suite travaillé les vignes en bio, elles sont certifiées BIO depuis 2018.

Je fais le maximum pour limiter l’entassement de végétation et des raisins; garder la plante bien aéré est ma premiere  défense contre les maladies (mildiou, oidium). Pour cela, en hiver je fais une taille sévere mais douce, pour preserver les flux de sève. Je fais la taille et d’autres travaux en vert avec Sebastien Barraud, et notre petit brûleur pour nous tenir chaud.

Au printemps, j’ébourgeonne et j’épampre plusieurs fois. Durant l’été, je n’écime que ce qui est necessaire au passage du tracteur et manuellement pour la plupart, afin de lui laisser le maximum de feuilles. C’est aussi la periode des traitements, soufre et cuivre à faible dose mais regulierement.

Si necessaire, avant les vendanges, j’effeuille du côté soleil levant.

Bien sûr, la vendange est entierement manuelle, une partie en caisses, une partie en benne mais une petite pour ne pas tout ecraser.

Si le temps le permet, nous ne vendangeons que le matin, les raisins sont frais et les peaux fermes, l’apres-midi c’est le dejeuner avec les vendangeurs, et ça, c’est pas toujours facile…